Logo Desjardins

Présente

La grande rencontre
2017
Histoires d'ici 

Valérie Bardier et Joël Godin

 

ValerieEtJoel

Écouter avec quel enthousiasme Valérie Bardier et Joël Godin parlent respectivement de leur ville natale et d’adoption, c’est comme une ode à la fierté régionale : « Moi je suis fière d’être Soreloise! » lance Valérie d’emblée, tandis que Joël enchérit « Faut être fier d’une ville qui a 375 ans et qui peut prospérer aussi longtemps! »

Après leurs études en optométrie, le jeune couple s’est établi sans hésiter à Sorel-Tracy. Pour Valérie, il n’y avait pas de doute qu’elle reviendrait y faire sa vie. Quant à Joël, qui vient de Bathurst, une petite ville du Nouveau-Brunswick, la proximité des lieux, le fait de croiser partout des gens qu’ils connaissent et la présence du fleuve Saint-Laurent et la rivière Richelieu l’ont tout de suite charmé. « Sorel-Tracy est une ville d’amateurs de sport et j’y trouve mon compte autant pour le sport que pour la présence de la nature. »

 

 

Ce qui distingue Valérie et Joël par-dessus tout, c’est leur engagement à acheter local. Depuis 2012, ils magasinent dans la région pour trouver ce qu’ils cherchent avant d’aller ailleurs. « Quand j’ai commencé à travailler à Sorel-Tracy, je me suis rendu compte de l’impact d’acheter dans la région. De plus, les commerçants locaux m’offrent un meilleur service et je suis toujours charmée par les produits proposés dans nos boutiques » souligne Valérie. Pour Joël, l’achat local fait vivre la région. « Dans les petits commerces, dans une petite ville, tout le monde en ressort gagnant en s’approvisionnant localement. Surtout avec le vent de fraîcheur de jeunes entrepreneurs. »

Que ce soit des amis et la famille du Nouveau-Brunswick de Joël ou des amis de Montréal qui n’ont jamais mis les pieds à Sorel-Tracy, tous sont émerveillés par la beauté du fleuve, des îles et des boutiques locales. « On est choyé d’être aussi bien servi dans un petit périmètre comme ça » pense Joël. Depuis février dernier, Joël et Valérie sont copropriétaires du Centre Visuel Bardier Godin, succédant à Dre Hélène Fournier, optométriste. Les deux optométristes s’entendent sur ce point : « Si on a décidé d’investir dans la région c’est parce qu’on y croit. » 

 

Découvrez les profils de Sorelois
Kevin Arsenault
Geneviève Lemoine
Isabelle Nadeau-Dupuis